1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La veille : une pratique informationnelle durable

Touria Fadaili

-- Extrait --

Le cycle de veille est un processus qui inclut la capitalisation du savoir et des connaissances. La capitalisation valorise les expertises et les connaissances accumulées au sein de l’organisation. Tous le processus de veille et les résultats de veille permettent de capitaliser les connaissances et les savoirs de tous les intervenants. La mise en commun de ces savoirs permet d’améliorer les connaissances de chacun, d’assurer une meilleure circulation de l’information et de réduire le temps consacré à la recherche des informations les plus pertinentes. L’information est organisée, structurée de façon à faciliter son accès et son exploitation. Elle est traitée et enrichie et apporte une valeur ajoutée à l’organisation. Les ressources informationnelles d’une organisation seront ainsi valorisées et capitalisées pour faciliter la prise de décision, réduire l’incertitude, encourager le partage et la réutilisation de  l’information dans une approche durable.

La veille est une source indéniable d’apprentissage continu et durable. Elle constitue la base des organisations apprenantes. Elle permet de générer de l’innovation et de l’intelligence collective, caractéristiques principales d’une organisation apprenante. Elle assure une pérennité et une durabilité pour l’organisation qui la pratique de façon régulière et mène au développement de l’intelligence collective et à la formation d’une organisation capable d’apprendre, de s’adapter et d’évoluer. Dans une perspective de développement durable, une organisation innovante et intelligente est une organisation qui valorise ses ressources informationnelles et capitalise le savoir et les expertises de ses équipes, qui pratique une veille organisée et structurée. Dans un cycle de veille complet, l’information est transformée en connaissance. L’information peut être éphémère mais la connaissance est plus durable dans le temps. Le savoir et la connaissance sont donc des ressources durables qui assurent à l’organisation une certaine pérennité. La veille est également un outil d’aide à la décision qui permet de fournir les informations essentielles à la prise de décision et toute décision doit faire appel à la veille.

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La veille : une pratique informationnelle durable

Touria Fadaili

-- Extrait --

La veille s’avère un outil crucial pour assurer un développement durable et une pérennité aux organisations qui la pratiquent. Mais le défi pour tout professionnel de l’information est d’évoluer vers un profil de professionnel du savoir. L’objectif de la veille étant de générer de la connaissance et du savoir, plus durable que l’information ou la donnée. Le web, est spécialement le web 2.0 a bouleversé les méthodes et les processus de veille. L'étape de la collecte de l'information est automatisée grâce aux alertes, aux flux RSS, aux agrégateurs et autres outils. Mais le traitement, la synthèse et l’analyse de l’information restent des activités intellectuelles qui reposent essentiellement sur des compétences humaines et aucun outil ou technologie ne peut remplacer ces compétences. C'est l’humain qui attribue de la valeur à l'information, en l'interprétant, l'analysant et la synthétisant, en la rendant exploitable pour la prise de décision. 

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013