Instrumentation et interprétation de l’archive : restaurer la mémoire via l’enrichissement sémantique

Lénaïck Leyoudec

-- Extrait balisé par Lise Verlaet --

Théorisé par Tim Berners-Lee – créateur du World Wide Web – le concept d’un web sémantique incarne une autre vision de l’interconnexion (Berners-Lee et al., 2001). L’intention fondatrice – permettre aux machines de comprendre la sémantique c’est-à-dire la signification de l’information sur le web – est aujourd’hui possible par le biais de différentes technologies constituées autour du modèle d’information RDF (Ressource Description Framework) et des différents formats d’échanges de données en RDF permettant de communiquer entre différentes applications (RDF-XML, N3, Turtle,…). Derrière ces technologies on trouve la volonté d’étendre le réseau des hyperliens entre des pages Web classiques par un réseau de liens entre données structurées permettant ainsi aux agents automatisés d’accéder plus intelligemment aux différentes sources de données contenues sur le Web et de fait d’effectuer des tâches de recherche ou d’apprentissage notamment, de manière plus précise pour les utilisateurs.

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2014 : L'utopie de la communication ⎪Publication : 19 juin 2013