CAPELLE Camille

Statut

IMS UMR5218 CNRS
Université de Bordeaux

351 Cours de la Libération
33400 Talence

 

 

Publication COSSI

Les représentations des risques numériques en éducation : construction de normes dans les discours en circulation

Camille Capelle

Résumé : Le développement des usages numériques a donné lieu ces dernières années à la prolifération de discours sur les risques numériques. Ces discours concernent, voire inquiètent, les enseignants qui ont une mission d’éducation des jeunes générations aux usages numériques. Pour les y aider, plusieurs types d’acteurs (institution scolaire, organismes juridiques, associations, assureurs...) contribuent à la production et à la diffusion de ressources éducatives abordant les questions d’éducation au numérique. Dans le cadre d’un projet de recherche concernant la perception des risques numériques par les enseignants, nous avons identifié les sources d’informations que ces derniers consultent. Notre contribution propose d’analyser les discours ainsi que les normes sociales sous-jacentes, à travers un corpus de ressources traitant des risques éthiques liés aux usages numériques. Par une analyse thématique et sémio-discursive, nous mettons en évidence trois dimensions (prescriptive, coercitive, intégratrice) des discours normatifs, susceptibles d’avoir une influence sur les représentations des enseignants et des élèves, et sur la durabilité des usages numériques pédagogiques.

Stratégies pédagogiques pour diffuser la culture des données ouvertes

Camille Capelle, Marthe-Aline Jutand et Franc Morandi

Résumé : Après que les industriels se soient emparés du Big Data, il en revient à la sphère sociale de s’emparer de l’Open Data. Les enseignants ont un rôle à jouer pour permettre aux élèves, en tant que futurs citoyens, d’appréhender les données, de comprendre leurs contenus et le processus ayant permis de les produire, et ainsi de développer les compétences nécessaires pour en faire usage. Il ne s’agit plus seulement de constituer des données pour valider des hypothèses, mais d’interroger la structure et le contenu de données préexistantes pour se les approprier et construire de nouveaux savoirs. Selon leurs modalités de collecte et de mise à disposition, la construction de sens et la pertinence des informations produites sont loin d’être évidentes. L’analyse des scénarios pédagogiques construits par les enseignants et des savoirs mis en jeu pour les élèves, nous conduit à mettre en évidence les besoins en matière d’offre de données ouvertes pour permettre leur appropriation citoyenne.