LEHMANS Anne

Statut

Maître de Conférences HDR en Sciences de l’Information et de la Communication
IMS UMR5218 CNRS
Université de Bordeaux

351 Cours de la Libération
33400 Talence

 
 

Publication COSSI

Pratiques informationnelles dans une communauté professionnelle : les conditions d’émergence de la durabilité des écosystèmes informationnels

Anne Lehmans et Karel Soumagnac

Résumé : Les pratiques informationnelles dans une communauté professionnelle en écoconstruction soulèvent le problème de la durabilité des écosystèmes informationnels. Une recherche menée dans le cadre d’un projet aquitain en France permet d’analyser la place des pratiques informationnelles dans la gestion de la durabilité. Face à un enjeu social fort, une communauté professionnelle peut-elle parvenir à structurer ou autogérer un système d’information durable, à la fois cohérent avec ses objectifs affichés et résistant dans le temps aux évolutions des contextes économiques, techniques, sociaux, malgré l’absence d’organisation externe ? Pour appréhender les pratiques informationnelles de la communauté professionnelle, la méthodologie de la recherche a reposé sur trois types d’approches : sociologique, sémio-pragmatique et documentaire. Trois orientations des systèmes informationnels émergent, vers l’acteur, vers l’organisation et vers l’activité. C’est autour de l’activité par les réseaux entre acteurs que les interactions et les formats se structurent pour assurer la durabilité de l’information.


Organisation apprenante et durabilité : pour un management dynamique d’accompagnement de circulation des savoirs

Anne Cordier et Anne Lehmans

Résumé : En quoi penser le management de l’organisation scolaire dans la perspective de l’« organisation apprenante » peut-il être porteur de durabilité ? Nous proposons de chercher des pistes de réflexion à partir de deux terrains différents : le lycée français, et une communauté de pratique dans un domaine innovant. La comparaison de ces deux terrains nous permet de découvrir des invariants et un continuum entre les processus d’apprentissage initial et leur poursuite dans le milieu professionnel, à partir de l’analyse des conditions de circulation de l’information et des savoirs, donc des processus de communication.

 

Altérité et spatialité informationnelle : construction-déconstruction de l’altérité dans les espaces documentaires

Valentine Mazurier et Anne Lehmans

Résumé : L’espace documentaire joue une rôle important dans la construction et la définition de l’altérité, dans le contexte scolaire notamment. En tension entre universalité et diversité, les espaces, aussi bien physiques que numériques, structurent l’expérience et la représentation de l’altérité. Face à la diversité sociale, culturelle et cognitive, des espaces alternatifs, capacitants, médiés ou connectés sont susceptibles de reconfigurer la place faite à l’altérité. 

 

La formation face aux risques numériques : bricolages, improvisations et résilience institutionnelle liés aux usages des données ouvertes

Camille Capelle, Anne Lehmans, Franc Morandi et Karel Soumagnac

Résumé : La perception des risques par les acteurs de l’éducation qui s’engagent dans des activités pédagogiques autour des données ouvertes en contexte scolaire induit des bricolages et des improvisations. Des formes de résilience apparaissent, dans les modalités de gouvernance des données ouvertes du côté des collectivités qui les diffusent, et dans les postures éducatives des enseignants à travers la construction de séquences pédagogiques. Une enquête réalisée à partir d’entretiens et d’un repérage des ressources existantes a abouti à l’identification d’un écosystème émergent. Celui-ci permet de construire et d’expérimenter des ressources, de s’auto-organiser et d’apprendre, grâce aux projets, à faire face aux enjeux de la société du numérique.

 

L’horizon d’une culture de la donnée ouverte : de l'utopie aux pratiques de gouvernance des données

Anne Lehmans

Résumé : Le développement des open data en France conduit les acteurs à s’interroger sur les stratégies et les pratiques de gestion des données à mettre en place dans les organisations concernées. L’affichage d’une politique d’ouverture des données, dans une logique affirmée de transparence, de participation et d’innovation, est susceptible de bouleverser les routines dans les modes de gestion et de contrôle de la circulation de l’information. Les principes et les formes de gouvernance des données font l’objet d’une réflexion renouvelée, l’ouverture des données faisant office de catalyseur pour introduire un principe de décision partagée dans le cycle de vie de la donnée. Un projet de recherche sur la culture des données, partant d’une enquête qualitative sur les pratiques de gestion des données, montre que, face aux demandes, aux risques et aux avantages perçus dans l’agenda de l’ouverture et de la diffusion des données ouvertes, des stratégies variées de gouvernance des données s’installent, avec des effets sur le management de l’information et la gestion des connaissances. 

 

Limites de la norme, constructions de la connaissance et durabilité de l'information

Anne Lehmans

Résumé : La comparaison entre plusieurs contextes d’activités liées à la construction de connaissances  apporte un éclairage sur les effets de l’intégration de normes instituées qui peuvent entrer en contradiction avec les normes sociales en circulation dans les espaces non formels. Ces contradictions ont des effets sur la durabilité des pratiques informationnelles.