Réseaux sociaux à l’ère de la médiation numérique : de la techno-utopie des bibliothèques électroniques à la définition des indicateurs de performance

Samuel Tieste

-- Extrait --

L’histoire des réseaux de communication révèle que certains chercheurs en sciences sociales à l’exemple de Marshal McLuhan, derrière son fameux concept de « village global »[McLuhan, 1962], avaient déjà anticipé des réflexions sur la représentation d’une communauté virtuelle, vaste tribu mondiale qui serait rendue possible par le développement des moyens de communication à l’échelle planétaire. Ce spécialiste des médias faisait observer qu’une révolution marquée par la télévision avec le son et l’image rendue possible par la découverte de l’électromagnétisme, était en train de se mettre en place et qu’elle devrait enrayer les distances et les particularismes culturels. Démarche qui va permettre à la famille humaine de vivre désormais comme un immense « village global ». Or cette thèse va connaître du renouveau avec plus précisément l’émergence des réseaux numériques.

A l’exemple de la bibliothèque numérique européenne, annoncée urbi et orbi en mai 2005, et qui était censée contrer ce qui était vu comme une hégémonie culturelle de « Google » dans le domaine de la diffusion des connaissances sur Internet. La grande bibliothèque continentale tente de regrouper sous un portail un accès aux catalogues des institutions existantes et de leurs fonds. TEL, « The European Library » ainsi qu’elle se nomme dans chacune des neuf langues de ses membres à part entière, est un vaste avatar de Gabriel, projet né au siècle dernier de la volonté de coopération entre toutes les Nationales de l’Union.

Un exemple outre atlantique est le projet américain de la Digital Public Library of America (DPLA), initiative visant à créer une bibliothèque numérique américaine, lancée en avril 2013. Dans cette première étape, la DPLA combinera des collections numériques provenant des archives des états et des régions, des bibliothèques universitaires, et des collections nationales.

De tous ces exemples peut-on dire que la montagne ait accouché d'une souris ? Personne aujourd’hui ne le croira puisque désormais tout serait possible après cette vaste campagne de numérisation et de dématérialisation des fonds qui a traversé la plupart des bibliothèques de tous ces pays.

Il faut mentionner que d’ores et déjà au siècle des Lumières, le projet social de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, objet symbolique de la culture et du livre, consistait en une vaste entreprise d’accumulation et de totalisation du savoir. Les difficultés croissantes d’une tâche qui relevait à la fois du rêve et de l’utopie étaient déjà décelées et exposées avec lucidité par Diderot qui faisait remarquer entre autres que : « tandis que les siècles s’écoulent, la masse des ouvrages s’accroît sans cesse et l’on prévoit au moment où il serait presque aussi difficile de s’instruire dans une bibliothèque que dans l’univers, et presque aussi court de chercher une vérité subsistante dans la nature, qu’égarée dans une multitude immense de volumes »[Diderot, 1755]. Mais qu’est ce que réellement une bibliothèque numérique ?

Catégorie parente: village global
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014