Pratiques informationnelles dans une communauté professionnelle : les conditions d’émergence de la durabilité des écosystèmes informationnels

Anne Lehmans et Karel Soumagnac

-- Extrait --

La durabilité des systèmes informationnels suppose la mise en place d’une rationalité commune dans l’organisation des connaissances, qui dépasse les systèmes d’information individuels organisés sur des modes cognitifs personnels, et d’une stabilité qui inscrive l’action dans la durée. La rationalisation passe par l’utilisation d’un lexique, d’une base normative et de règles de gestion communes. Dans les structures collectives, certains acteurs ont ainsi mis en place des réseaux internes grâce à des serveurs sur lesquels l’information est structurée précisément. Une même personne peut appartenir à plusieurs réseaux en fonction de ses activités (urbanisme/construction, commande publique/privée, types de projets…). Les bases de données sont structurées dans et entre les réseaux en fonction des activités. Il s’agit de données gratuites récupérées ou construites.

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: système informationnel
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014