Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait --

Toutefois, il convient d’être prudent dans l’analyse de l’information brevet, car cette dernière renferme plusieurs difficultés. Selon Blanchard (2008), l’information brevet présente en effet plusieurs difficultés : elle est disparate, protéiforme et riche de métadonnées. Elle est disparate tout d’abord, car même si l’information en elle-même est internationalement organisée et formalisée au sein du document, le système des brevets quant à lui est spécifique à chaque pays. Un même brevet, délivré dans plusieurs états, sera publié dans différentes langues et sous différents formats (électronique ou non, plein texte ou non, etc.). Elle est aussi protéiforme, c’est-à-dire qu’elle allie dans un même document des informations techniques, juridiques et administratives. Ainsi, des figures détaillées côtoient un vocabulaire technico-juridique dont le but est souvent d’être le plus englobant et parfois moins explicite. Enfin, l’information est riche de métadonnées. Ce qui implique que le brevet est constitué de multiples informations : noms et adresses des inventeurs et demandeurs ; statut juridique ; numéros de publication, de priorité, de dépôt, etc. Il faut par conséquent connaître ces métadonnées pour pouvoir les comprendre et les utiliser de manière efficace tout au long du processus d’innovation.

Catégorie parente: information brevet
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait --

Les résultats de notre recherche présentent l’information brevet comme une information capitale. « Les brevets […] qu’ils soient en vigueur ou déchus, disons, tout document de propriété industrielle peut être une source intéressante d’information ».

Catégorie parente: information brevet
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait --

Une analyse générale des résultats montre qu’il peut y avoir quatre phases génériques dans le processus d’intelligence brevet. En effet, plus de la moitié des interviewés (15/20) s’accordent pour dire que la première phase de l’intelligence brevet consiste à identifier et à définir le besoin initial et le problème décisionnel dans la finalité de réfléchir sur le type d’information brevet qui alimentera le processus d’innovation.

Catégorie parente: information brevet
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait --

Dans le prolongement des travaux portant sur les rôles du brevet et ceux portant sur l’intelligence informationnelle, notre recherche traite de l’utilisation de l’information brevet comme outil stratégique de l’intelligence informationnelle. Plus précisément, l’objectif de cette étude consiste d’une part à identifier les raisons qui poussent les interviewés à recourir à l’information, et d’autre part à comprendre comment elle (l’information brevet) est utilisée tout au long du processus d’innovation. Notre recherche s'appuie sur une démarche qualitative fondée sur une étude de cas à dominante exploratoire. Dans le cadre de la présente recherche, l’approche interprétativiste a été privilégiée, car elle est apparue la plus à même de répondre au mieux aux objectifs de la recherche et elle a semblé la plus capable de tirer parti des théories et concepts présentés dans la première partie.

Catégorie parente: information brevet
in Enjeux
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait --

Notre recherche permet de comprendre un peu mieux comment l’information brevet est utilisée dans les bureaux d’études et incorporée dans le processus d’innovation. Ce travail confirme l’importance de l’information brevet comme outil d’aide à la décision dans le cadre non seulement de l’intelligence informationnelle mais aussi de l’innovation : « le brevet permet de voir où est le concurrent ou le fournisseur en termes de développement technique. Une lecture approfondie des brevets des concurrents peut aussi permettre d’identifier les futures voix de développement technologique des concurrents. Le brevet permet d’orienter notre innovation » , rejoignant en cela la littérature sur les travaux de Marquer (1985) et ceux de Jakobiak (1994). Les résultats montrent aussi que l’origine variée des profils des salariés en termes de formation, de niveau d’étude et de spécialité joue un rôle bénéfique sur plusieurs points : «… il y a des spécialistes qui sont là pour contourner des brevets ou pour trouver des accords financiers avec les gens qui ont posé ces brevets. Donc, on ne va pas se limiter dans une innovation parce qu’un brevet existe déjà. Par contre, c’est vrai que ça nous permet éventuellement de travailler l’innovation en plusieurs déclinaisons ». Ce qui est corroboré dans une moindre mesure par les travaux de Crozier (1995), qui indiquent clairement que la dimension technique à elle seule ne suffit pas. Il faut aussi tenir compte des interactions constructives entre tous les maillons de la chaîne des rapports humains. Néanmoins, certains répondants indiquent, tout de même, qu’il n’est pas toujours aisé de rechercher et utiliser l’information brevet : « Ce n’est pas toujours facile car le vocabulaire utilisé n’est pas facile à comprendre. Lorsqu’on lit un brevet, il faut bien comprendre ce qui est protégé, or ce n’est pas toujours évident ».

Catégorie parente: information brevet
in Enjeux
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Extrait dans lequel l' "information brevet" utilise l' "intelligence informationnelle" --

Le recours à l’intelligence informationnelle pour utiliser l’information brevet permet de maitriser parfaitement les informations techniques, technologiques et scientifiques dans le but de surveiller, se défendre, attaquer et surtout de prendre la bonne décision en matière d’innovation. Toutefois, il convient d’être prudent dans l’analyse de l’information brevet, car cette dernière renferme plusieurs difficultés. Selon Blanchard (2008), l’information brevet présente en effet plusieurs difficultés : elle est disparate, protéiforme et riche de métadonnées. Elle est disparate tout d’abord, car même si l’information en elle-même est internationalement organisée et formalisée au sein du document, le système des brevets quant à lui est spécifique à chaque pays. Un même brevet, délivré dans plusieurs états, sera publié dans différentes langues et sous différents formats (électronique ou non, plein texte ou non, etc.). Elle est aussi protéiforme, c’est-à-dire qu’elle allie dans un même document des informations techniques, juridiques et administratives. Ainsi, des figures détaillées côtoient un vocabulaire technico-juridique dont le but est souvent d’être le plus englobant et parfois moins explicite. Enfin, l’information est riche de métadonnées. Ce qui implique que le brevet est constitué de multiples informations : noms et adresses des inventeurs et demandeurs ; statut juridique ; numéros de publication, de priorité, de dépôt, etc. Il faut par conséquent connaître ces métadonnées pour pouvoir les comprendre et les utiliser de manière efficace tout au long du processus d’innovation.

Catégorie parente: information brevet
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Le brevet, un instrument stratégique au service de l’intelligence informationnelle

Sylvain Mbongui-Kialo

-- Cas intitulé : L'exploitation de l'information brevet au sein du groupe General Electric --

A titre d’exemple, le groupe General Electric (GE), l’un des plus importants opérateurs industriels du globe, a annoncé un revirement dans sa politique en matière d’innovation et de propriété industrielle. En effet, le géant américain ambitionne de stimuler l’innovation en utilisant et en exploitant l’information brevet contenue dans près de 20 000 brevets. Pour cela, le groupe américain s’est lié avec Quirky (116), une plate-forme d’innovation ouverte qui met en relation des entrepreneurs et autres innovateurs.

Catégorie parente: information brevet
in Cas
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014