La veille : une pratique informationnelles durable

Touria Fadaili

-- Extrait dans lequel le concept "infobésité" est parent du concept "surabondance" --

Face au phénomène informationnel d’infobésité dû à l’absence de liens sémantiques et de structures sur le web, il devient urgent de trouver des solutions intermédiaires pour atténuer cette surabondance en attendant le web sémantique. Plusieurs auteurs ont déjà évoqué l'infobésité ou "Information Overload", dans leurs écrits, pour désigner ce phénomène d’abondance et de surcharge informationnelle. Ce phénomène prend de plus en plus d'ampleur, avec l'explosion d'internet et du web 2.0. Eric Sutter (1998) dans son article «Pour une écologie de l'information», a utilisé le terme «infopollution» pour désigner la pollution informationnelle. Il a identifié 4 types de « risques écologiques » en matière d’information. On s’intéressera particulièrement au premier qui est la surabondance. Dans une perspective écologique de l'information, on s'intéresse à l'accès à l'information pertinente, à la réduction du taux de bruit, de pollution et de gaspillage informationnel, à l’utilisation d’outils gratuits et de mécanismes efficaces de sélection et de tri de l’information en amont.

Catégorie parente: infobésité
Publication : 16 octobre 2014
Création : 21 décembre 2018
Mis à jour : 21 décembre 2018