La veille : un élément structurant de la construction d’une professionnalité pour les étudiants en master documentation ?

Florence Thiault, Jacques Kerneis, Rozenn Rouillard et Richard Peirano

-- Extrait --

Le terme culture informationnelle forgé par Baltz marque la volonté de prendre en compte les reconfigurations engendrées par la société de l’information. Il s’agit d’intégrer un agir social qui ne sera plus simplement fondé sur des connaissances et des compétences mais qui recouvre en fait une nouvelle « vision du monde ». L’acquisition d’une culture informationnelle permet de dépasser le décryptage, l’étiquetage, pour une interprétation active, afin de qualifier, penser la complexité des objets culturels, les différents ordres de savoir (Jeanneret, 2000).

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: culture informationnelle
Publication : 16 octobre 2014
Création : 15 décembre 2014
Mis à jour : 15 décembre 2014

Pratiques informationnelles durables : De la littératie informationnelle à la culture de l’information en entreprise : quels enjeux et solutions pour l’innovation ?

Thomas Chabbert et Damien Fouché

-- Extrait ans lequel le concept "culture de l'information" se distingue de "culture informationnelle" --

A. Chante (2010), indique qu’au fil des années l’expression « culture de l’information », initialement intégrée à la sphère pédagogique, a trouvé plus largement sa place dans la société de la connaissance et la société de l’information. Il convient d’ailleurs de distinguer la culture informationnelle de la culture de l’information. La première notion est implantée “dans les savoirs construits par les sciences de l’information… c'est-à-dire référée à des théories, insérée dans une discipline scientifique qui reconnaît et qu’on reconnaît” (Couzinet, 2008), tandis que la deuxième notion “peut se définir comme la connaissance de ses propres intérêts et besoins, et la capacité à trouver [...], organiser [...], communiquer.” (Fabre, Couzinet, 2008). Dans une approche plus philosophique “la culture de l’information serait alors plutôt axée sur l’utilité, sur la technique permettant de dominer la nature par les objets, et la culture informationnelle sur la connaissance permettant de dominer la nature par la pensée, l’information étant un objet technico-scientifique relevant d’une production sociale” analyse A. Chante (op. cit.) (28).

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: culture informationnelle
Publication : 16 octobre 2014
Création : 04 mai 2017
Mis à jour : 04 mai 2017