De l'utilisation de l'information à des fins d'acceptabilité des changements. L'exemple du secteur de l'énergie

Viviane Du Castel

-- Extrait --

L’acceptabilité est une problématique importante, car elle dépend des répercussions du déploiement des énergies face au prix fixé au consommateur, mais aussi face à l’intérêt général et face aux changements. Il est désormais nécessaire d’avoir la meilleure information des enjeux et des interactions entre les énergies (ex. : informations par rapport aux coûts, aux impacts, aux filières, aux différentes technologies…). Il est également nécessaire de prévoir une concertation (incitation économique, structure de financement plus participatif, organisation de débats publics face à l’avenir, politique énergétique). Des problèmes induits peuvent apparaître (ex. : manque de communication, résistance aux changements, etc.) sont dus à la nécessaire vulgarisation d’un sujet aussi technique et complexe, vu que les points du débat portent sur les choix technologiques, le coût, la politique industrielle, l’emploi, la fiscalité, ainsi que sur les systèmes énergétiques, les technologies, les réseaux de transport, de distribution, les infrastructures, la politique énergétique, les risques, le gaz de schiste, le principe de précaution, les énergies renouvelables, le prix, etc. (91) Et surtout, sur le risque zéro qui n’existe pas (ex. : Fukushima), puisqu’aucune énergie n’est idéale (ex. : nucléaire, gaz de schiste, stockage carbone, énergie renouvelable) : il est impératif donc de rendre explicite l’impossibilité du risque zéro et la nécessité de l’acceptabilité des projets énergétiques et de leur utilité pour l’intérêt général.
Catégorie parente: Acceptabilité
in Enjeux
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014