Les pratiques informationnelles dans les entreprises agroalimentaires algériennes : quelle culture de gestion des connaissances ?

Radia Bernaoui

-- Extrait --

Quant à la communication, elle constitue une activité nécessaire permettant la transmission d’information entre les individus. L’existence d’une entreprise ne peut être concrète et significative sans la communication et l’information, étant donné qu’elles constituent un élément invisible entre elles. J. Gayet (1995) indique qu’en sein de l’entreprise, la communication peut être considérée comme un ensemble de techniques particulières (publicité, marketing direct, promotion des ventes, relations presse, communication interne, etc.), utilisant un certain nombre de médias ou de supports bien précis (affichage, presse, mailing, présentoirs, dossier de presse, etc.) et relevant exclusivement des compétences d’un service spécialisé (Sadoudi, s.d, p.40).

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: communication
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014

Pratiques communicationnelles durables : interrogation sur la transposabilité d’un concept

Christian Marcon

-- Extrait --

Par nature, la communication est un acte relationnel qui s’inscrit à la fois dans l’instant (la communication qui s’opère), éventuellement dans le passé (les empreintes laissées par des communications antérieures) et dans le futur en ce qu’elle est une promesse (D’Almeida, 2012) de relation à venir.

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: communication
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014

Les pratiques informationnelles dans les entreprises agroalimentaires algériennes : quelle culture de gestion des connaissances ?

Radia Bernaoui

-- Extrait --

Il en résulte que la communication revêt une importance déterminante pour l’entreprise. Elle lui permet de s’affirmer dans un univers où la concurrence est rude, en renforçant son image à travers les différents outils et moyens de communication. En effet, le manque de communication au sein des entreprises montre qu’il faut donner à celle-ci une dimension plus large et une importance à la hauteur du rôle d’instrument qui lui est quotidiennement accordée dans les faits quotidiens. Face aux exigences des parties prenantes, les entreprises sont contraintes de choisir des pratiques relevant de la responsabilité sociale et sociétale. Le rôle de la communication devient donc primordial dans des économies de plus en plus médiatisées. Dans ce contexte, divers exemples sont évoqués dans la littérature, tels que la multiplication des supports dédiés à la vie de l’entreprise (les magazines de presse, les émissions télévisées consacrées à l’entreprise) et les sites d’Internet, blogs, forums spécialisés… Dans une autre approche, la révolution d’Internet et l’apparition du téléphone mobile, qui ont un impact important sur l’évolution économique, sont également à signaler. Ces supports de communication sont multiples et contribuent à des objectifs différents, à titre d’exemple les présentations en séminaires d’entreprise, réunions d’information, journées portes ouvertes, webconférences, Intranet et Internet, newsletters, …

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: communication
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014

Pratiques communicationnelles durables : interrogation sur la transposabilité d’un concept

Christian Marcon

-- Citation de : Wolton, Dominique. Informer n’est pas communiquer, Paris : Editions du CNRS, 2009 --

« On observe le même changement de sens du mot communication. Celui-ci signifie beaucoup moins aujourd’hui le sens classique de partage de valeurs communes, que l’idée de cohabitation liée à la nécessité de faire tenir ensemble des logiques disparates. Hier, communiquer, c’était partager, réunir, ou unir. Aujourd’hui c’est beaucoup plus cohabiter et gérer les discontinuités. »

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: communication
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014