Pratiques informationnelles dans une communauté professionnelle : les conditions d’émergence de la durabilité des écosystèmes informationnels

Anne Lehmans et Karel Soumagnac

-- Extrait --

La communauté de pratique revêt plusieurs dimensions : une dimension sociale et pragmatique (l’existence d’une activité partagée), une dimension symbolique (le sentiment d’appartenance à un groupe), une dimension cognitive (le partage de ressources et d’outils informationnels) (Wenger, 1998). Il s’agit donc d’un type de formation sociale basé sur la reconnaissance mutuelle et le partage qui dépassent les identités individuelles. L’information qui circule dans cette communauté relève d’une pratique située, dans ce sens qu’elle n’existe pas en dehors de pratiques personnelles et sociales, situées dans la nature, le corps des autres et les artefacts, permettant la perception, l’interprétation et la cognition (Jeanneret, 2004). Et ces situations sont hétérogènes, tant du point de vue des acteurs que des ressources mobilisées et des contraintes économiques et techniques qu’ils rencontrent.

Catégorie parente: Actes de colloque ⎪in COSSI 2013 : La culture de l’information et les pratiques informationnelles durables ⎪Publication : 19 juin 2013

Catégorie parente: communauté de pratique
Publication : 16 octobre 2014
Création : 14 décembre 2014
Mis à jour : 14 décembre 2014