HENRY Antoine

Statut

Doctorant en Sciences de l'Information et de la Communication
IRSIC – Aix-Marseille Université

21, rue Virgile Marron
13392 Marseille Cedex 05
 
 
 

Publication COSSI

La communication entre Startups et Grandes Entreprises énergétiques, une communication de l’altérité durable ?

Antoine Henry
Résumé : Longtemps protégé par son monopole étatique en France, le milieu énergétique reste symbolisé par deux grandes entreprises EDF et Engie (anciennement GDF Suez). Ce secteur s’éloigne aujourd’hui d’un certain colbertisme technologique et s’ouvre notamment aux startups digitales. Transformant ces organisations, les TIC trouvent essentiellement leur synthèse entre elles dans les réseaux énergétiques intelligents. Cette rencontre entre ces deux types d’organisations nous amène à nous interroger notamment sur la relation info-communicationnelle au regard de la durabilité temporelle qui est liée intrinsèquement à l’altérité de ces deux types d’organisations. Cette question nous mène à nous interroger et à mobiliser la question de l’intraprenariat mais aussi celle de l’intelligence collective.

 

Les applications d’Intelligence Collective, entre utopie et réalité

Antoine Dupré, Antoine Henry et Christian Marcon 
Résumé :« La totalité est plus que la somme des parties » Aristote. Platon utilisait le dialogue, la communication, pour amener à de nouvelles connaissances. Son objectif était de créer une cité utopique. La communication serait donc à la base de l’utopie de l’omniscience. Cette utopie où la connaissance d’un individu est totale ne pourrait exister qu’à une seule condition : la communication a atteint un niveau parfait entre ces individus. Ainsi se pose la question de la persistance de l’existence de l’individu au sein de la communauté.
Catégorie parente: Actes de colloque
 
Publication : 17 juin 2014

 

Pratiques informationnelles durables : la question de la culture de l'information pour les natifs du numérique à l'heure de l'ubiquité des algorithmes de recherche et l'appropriation de Google par les "digital natives"

Antoine Henry et Jean-Baptiste MacLuckie
Résumé : Le présent article traite de la durabilité de la culture de l’information au travers du prisme des « digital natives ». Nous mettons en perspective deux dimensions que nous pensons complémentaires : la recherche en Sciences de l’Information – Communication et les réflexions d’étudiants en SIC sur leurs propres pratiques informationnelles. Celles-ci semblent de plus en plus influencées par les outils proposés par Google Inc., et par la dimension technique au détriment d’une approche méthodologique et plus globale.